• Dominique de Rive Gauche

Voir des fleurs...

Lundi 23 mars. Un matin pas comme les autres puisque nous sommes en confinement.

Après une semaine de stupeur, je me dis qu'il est peut-être temps de REMETTRE DE LA COULEUR DANS NOTRE QUOTIDIEN.


Je téléphone à Florence Nérisson pour papoter. Et au fil de la conversation, les mots s'enchaînent et les idées... fleurissent.


Et si je donnais la parole non seulement aux artistes mais aussi à vous amateurs d'art, collectionneurs, amis, commerçants ? Quels sont vos refuges? Comment faites-vous pour colorer le noir et le blanc qui nous habitent en cette période ?


Partons donc, virtuellement, à Paris, à la rencontre de Florence Nérisson.


'J'habite dans un appartement, à Paris. J'ai la chance d'avoir un petit balcon qui me permet de lire au soleil. C'est dans mon living que j'expose mes tableaux. Rien que pour moi. Ça me fait du bien de voir des fleurs. Le soir, souvent, je change mes tableaux de place et je fais des accrochages différents. Et ça me réjouit le coeur.

Je me dis que la fougue que j'ai mise dans mes tableaux, elle est là aussi en moi.






Je me rends compte que tout ce que j'ai fait dans ma vie revient à présent à la surface. Je réapprends l'anglais, je me plonge dans les livres que j'ai achetés et qui étaient au pied de mon lit. Tout prend sens. Pour l'instant, 'La consolation de l'ange' de Frédéric Lenoir et Jung 'Ma vie' sont mes livres de chevet.





Pour terminer la conversation, Florence me glisse: 'J'imagine qu'à la fin de cette période, les gens auront envie de couleurs' et nous confie une phrase d'un roman qui l'a marquée par le passé: 'Elle reprit son destin en main'.


C'est tout ce qu'on nous souhaite...


Le tableau 'Hypernature' que Florence affectionne tout particulièrement (et qui se trouve chez Rive Gauche;))



Hypernature, acrylique sur toile, dimensions: 116 cm x 89 cm



Florence Nérisson (°1961)

Vit et travaille à Paris


HYPERNATURE... 'Car, dans mes toiles, les éléments issus du réel sont souvent des fragments de nature (végétaux, fleurs...) qui sont des prétextes pour emmener le spectateur comme moi-même vers un univers onirique et méditatif libéré de toute norme connue. Une fois entré dans la toile, il peut y projeter ses propres fantasmes, illusions. Et l'interprétation qui semblait simple au départ se fait plus sensible, plus complexe.

Je fais en sorte de créer plusieurs degrés de lecture pour capter le regard quel que soit son lieu d'entrée et permettre à celui qui veut bien s'évader, de se ressourcer lui-même en libérant ses propres émotions. A chacun de s'arrêter où il veut'




Des idées pour vous, pour nous:


* on bouge de place les tableaux, les gravures, les photos, les posters pour donner une impression de mouvement et de nouveauté. On repense l'accrochage !


* on fait entrer la couleur chez soi. Et s'il vous restait un pot de peinture ? pourquoi ne pas égayer un pan de mur ?


* on fait le plein de fleurs. Virtuelles en fond d'écran. On ramasse une branche et on fait entrer la végétation chez soi


* on peaufine notre apprentissage des langues étrangères


* on dépoussière notre pile de livres et on se plonge dans un ouvrage


* on fait appel à Rive Gauche si on a envie de changer de décor...




Voilà, c'est tout pour aujourd'hui... Merci à vous pour ces 3 petites minutes de lecture qui, je l'espère, amèneront de la couleur dans votre quotidien. On se dit à tout bientôt!

Vos remarques et suggestions sont les bienvenues


Portez-vous bien


Dominique





280 vues

© 2019 by Rive Gauche 

Rue de la Croix 17 - 5000 Namur - Belgium