© 2019 by Rive Gauche 

Rue de la Croix 17 - 5000 Namur - Belgium

À propos 

La galerie Rive Gauche est née en 1998
Et pose tout d’abord ses valises à côté du Casino de Namur, sur la rive gauche de la Meuse.
 

Un jour de décembre 2007, Dominique Marcq, sa fondatrice, lève l’ancre.
 

C’est le début des Itinérances. Rive Gauche déplace alors ses valises du Sablon à Bruxelles, en passant par Seillans dans le Var...


En décembre 2010, Rive Gauche s'installe en plein cœur du centre historique de Namur dans un lieu au décor baroque. Un ancien commerce de draperie et bonneterie (datant de 1932).


Rive Gauche fait le pari audacieux de s'installer parmi les commerçants du centre-ville. Et ose encore et encore en tutoyant de grandes pointures qui lui font confiance et apprécient le professionnalisme mais aussi l’œil malicieux de la galeriste.

 

En décembre 2018, Rive Gauche fête ses 20 ans. Avec notamment une exposition consacrée à Jan Voss, artiste de renommée internationale. 

 

Janvier 2019, Dominique Marcq est nommée Namuroise de l'Année dans la catégorie Animations culturelles. Une belle récompense pour cette pétillante galeriste qui ne ménage pas ses efforts en vue de promouvoir sa ville et son centre historique. 

“DITES-LE AVEC ART”, telle est la devise de Rive Gauche depuis plus de 20 ans 

Elisabeth Von Wrede

Etre galeriste, c’est avoir l’œil.
 

Etre galeriste, c’est avoir du cœur.
 

Etre galeriste, c’est avoir du flair.
 

Etre galeriste, c’est être créatif.

Etre galeriste, c’est nouer des liens.

Etre galeriste, c’est offrir un service.

Etre galeriste, c’est transmettre.

Etre galeriste, c’est faire preuve de sérieux sans se prendre au sérieux.

Etre galeriste, c’est faire avoir de l’humour.

 

Beaucoup d’humour !
 

Charlotte Culot

Date de naissance : 10 février 1968
 
Etudes : licence en traduction

(néerlandais, anglais)
 
Hobbies : lecture, balades, gastronomie, voyages…

 

Parcours professionnel : après des études de traduction, Dominique Marcq est engagée comme traductrice… dans une galerie d’art. Très rapidement, elle est affectée aux achats en Afrique. Pendant plusieurs années, elle sillonne le Zimbabwe et le Mozambique à la recherche de sculptures contemporaines. Son œil rigoureux décèle la perle, son esprit vif et chaleureux lui fait rapidement nouer des relations hors du commun avec les artistes sur place.
 
En 1998, elle décide de changer radicalement de cap et d’ouvrir sa propre galerie. C'est ainsi que Rive Gauche voit le jour.
 
Chez Rive Gauche, l’accueil et le service priment. Et l'dée de transmission est au coeur des priorités de la galerie.


Dominique utilise aussi son nom et l’image de sa galerie au profit de nobles causes. On se souvient des actions au profit de l’asbl Les Perce-Neige, d’Hôpital sans Frontière...


Elle apporte régulièrement son soutien au monde hospitalier et organise, depuis 4 ans, l’action ‘Huîtres et vin blanc’ qui sera, en cette fin d’année, organisée au profit de la Ligue belge de la Sclérose en Plaques.

Dominique